03 janvier 2008

Rencontre débat avec Gérard Noiriel



Un évènement à ne pas manquer

réservez d'ores et déjà votre soirée du 22 janvier à partir de 20h, pour participer à une rencontre-débat avec Gérard Noiriel,historien. Directeur d'études à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, il est membre démisionnaire du conseil scientifique de la Cité nationale de l'histoire de l'immigration suite à la création du ministère de l'immigration et de l'identité nationale.
Pour prendre connaissance du manifeste du comité de vigilance face aux usages publics de l'histoire cliquez sur le lien au dessous du titre.

Les renseignements plus précis sur le lieu seront donnés ultérieurement sur ce blog et par courrier pour les adhérents. vous pouvez déjà nous indiquer si vous êtes intéressé par cet évènement.
à bientôt

Libellés : , , , ,

2 Comments:

At 04 janvier, 2008 18:07, Anonymous magali said...

Complément d'information sur la soirée:


La question de « l’identité nationale » a été remise au centre de l’actualité politique par Nicolas Sarkozy, pendant la campagne électorale des présidentielles. Devenu chef de l’État, celui-ci a créé un « ministère de l’Immigration et de l’Identité nationale », ce qui est un fait sans précédent dans l’histoire de la République française. Huit historiens ont aussitôt démissionné de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration pour protester contre ce ministère, estimant que cet intitulé ne pouvait que conforter les préjugés négatifs à l’égard des immigrés. La pétition qu’ont lancée ces historiens a été signée par plus de 10 000 citoyens en moins d’une semaine, et des universitaires du monde entier se sont associés à cet appel.
Gérard Noiriel explique les raisons de ce mouvement. Il montre que la logique identitaire, née au XIXe siècle, a depuis constamment alimenté les discours nationalistes. Il rappelle que, au cours des années 1980, c’est Jean-Marie Le Pen qui a popularisé, dans l’espace public, l’expression « identité nationale » pour stigmatiser les immigrés. Analysant de façon minutieuse les usages de cette formule dans le discours du candidat Sarkozy, il donne des éléments pour éclairer les nouvelles stratégies aujourd’hui à l’œuvre dans le champ politique.

La collection d’histoire est réalisée en collaboration avec le Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire. Lire le manifeste du CVUH
(dos de couverture du livre de Gérard Noiriel-Editions Agone)

 
At 07 janvier, 2008 15:54, Anonymous magali said...

Censure en vue pour l'attribution de la salle Prévert?
Rien a changé sous le beau soleil de Lombardie. Malgré les promesses de M. Charroux nous sommes toujours dans l'attente d'une réponse pour la salle le 22 janvier. A 15 jours de la rencontre-débat avec Gérard Noiriel et alors que trois services sont mobilisés autour de notre petite association ( cabinet du maire, secrétariat de M.Charroux, service culturel), toujours rien en vue. Les employés bien sûr ne sont pas en cause. Ils sont désolés pour nous mais attendent eux aussi la réponse. Que de temps perdu pour tout le monde, que d'énergie dépensée pour si peu. Quel danger représentons nous pour que l'on se donne autant de peine en si haut lieu? Mystère.
C'est petit, petit, petit...ce sont vraiment de petits hommes bien peu démocrates.
Allez va, on l'organisera quand même ce débat.
magali

 

Enregistrer un commentaire

<< Home